consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Extinction des espèces

Extinction des espèces

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Différences entre les versions)
Ligne 23 : Ligne 23 :
[https://www.consoglobe.com/bp127-1532_font-color-65cc00-savez-observer-grande-variete-animaux-sauvages-font.html Savez-vous où l’on peut observer la plus grande variété d’animaux sauvages ? ]
[https://www.consoglobe.com/bp127-1532_font-color-65cc00-savez-observer-grande-variete-animaux-sauvages-font.html Savez-vous où l’on peut observer la plus grande variété d’animaux sauvages ? ]
 +
 +
<H3> 2012 : 400 nouvelles espèces menacées </H3>
 +
 +
* En juin 2012, l'UICN a inventorié 400 nouvelles espèces végétales et animalessur sa liste rouge
 +
 +
* Ll’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a réactualisé cette liste rouge en octobre à l’occasion de la 11e Conférence des parties de la Convention pour la diversité biologique, à Hyderabad.
 +
 +
* Dorénavant, la liste rouge compte 65.518 espèces dont 20219 (30%) «menacées d’extinction» (20.219).
 +
* 4.088 espèces sont considérées «en danger critique d’extinction»,
 +
* 5.919 espèces «en danger»
 +
* 10.212 espèces «vulnérables».
 +
 +
«Il n’y a pas une seule façon de mesurer le déclin de la biodiversité, c’est complexe, mais la liste rouge est la meilleure mesure dont nous disposons», a rappelé Jane Smart, directrice de la conservation de la biodiversité à l’UICN.
 +
 +
Selon l'UICN, «les chiffres concernant les palmiers de Madagascar sont vraiment terrifiants, en particulier parce que la perte des palmiers porte atteinte à la biodiversité exceptionnelle de l’île mais aussi à sa population». 192 variétés malgaches sont uniques au monde, sont éradiqués par le défrichage des terres pour l’agriculture et de l’exploitation des forêts. Les forêts humides -où se trouvent la plupart des palmiers, à l'Est de Madagascar, sont déjà réduites à un quart de leur surface d’origine et elles continuent de disparaître, indique la liste rouge.
 +
=== Voir aussi ===
=== Voir aussi ===
[[Biodiversit&eacute;]] - [[Extinction des espèces]]
[[Biodiversit&eacute;]] - [[Extinction des espèces]]

Version du 23 octobre 2012 à 08:09

lion

On ne connaît pas avec certitude du nombre d'espèces vivantes sur terre. On en a inventorié '1,7 million' mais en réalité sont-elles 10 ou 100 millions ? On en inventorie environ 7000 nouvelles chaque année.

  • On estime connaître 90% des mammifères, des oiseaux, des poissons ou des reptiles mais seulement une espèce d'insectes sur 10 et une espèce de bactéries et de virus sur 100.
  • Ce dont on est certain en revanche, c'est que le rythme actuel de disparition des espèces de la planète est de 100 à 1000 fois supérieur au rythme naturel qu'on a connu depuis l'histoire de la terre.
  • La liste rouge des espèces menacées d'extinction de l'UICN, l'Union mondiale pour la nature, compte 16 000 espèces en danger : 1 mammifère sur 4, un oiseau sur 8, 1amphibien sur 3.
  • La Société internationale de primatologie réunie en congrès à Edimbourg a présenté en août 2008, une étude selon laquelle près de la moitié des 634 espèces mondiales de primates se trouvent en danger d'extinction en raison de l'activité humaine. D'après cette étude, la plus complète menée depuis des années, ces espèces les plus proches de l'homme (leur patrimoine génétique est pratiquement similaire) sont ainsi en train de disparaître.


Le risque de disparition est encore plus grand qu'on ne le pensait.

Une étude publiée dans la revue Nature par un professeur de l'université du Colorado, Brett Melbourne, a conclu que "des populations assez importantes considérées auparavant comme relativement à l'abri pourrait être en péril". Pourquoi ?
Parce que les études qui estimaient les espèces en danger mettaient jusqu'alors 2 facteurs de menace en avant.

  • Le 1er est le risque de mort d'un individu d'une espèce rare qui peut menacer la survie de l'espèce. C'est le cas pour quelques espèces de baleines qui ne comptent moins de 400 individus, ou encore des tigres qui ne sont pas plus de 4000 sur terre et des rhinocéros.


  • Le 2ème facteur concerne les conditions environnementales qui se dégradent (urbanisation, déforestation, inondation, augmentation des températures, ...) du fait du changement climatique en cours.


Les chercheurs expliquent qu'il faut tenir compte également du ratio mâles / femelles, des fluctuations du taux de fécondité de la population étudiée, du taux de mortalité, ... Seule la combinaison de tous les facteurs peut donner une estimation du risque de disparition des espèces et de leur capacité à surmonter le déclin démographique. Les modèles mathématiques servent ainsi par exemple à mieux comprendre les risques encourus par les espèces de poisson dont le nombre fluctue fortement et rapidement (thon rouge, cabillaud, ...).

Au global, la prise en compte de tous les facteurs mène à revoir à la hausse les risques estimés pour de nombreuses espèces. La situation serait donc encore pire que certains le craignaient.

  • La destruction de l'habitat naturel des espèces sauvages, la diffusion de produits chimiques dans la nature, le réchauffement climatique, la pollution de l'air, de l'eau et des sols, sont à l'origine de la disparition alarmante des espèces vivantes.

Savez-vous où l’on peut observer la plus grande variété d’animaux sauvages ?

2012 : 400 nouvelles espèces menacées

  • En juin 2012, l'UICN a inventorié 400 nouvelles espèces végétales et animalessur sa liste rouge
  • Ll’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a réactualisé cette liste rouge en octobre à l’occasion de la 11e Conférence des parties de la Convention pour la diversité biologique, à Hyderabad.
  • Dorénavant, la liste rouge compte 65.518 espèces dont 20219 (30%) «menacées d’extinction» (20.219).
  • 4.088 espèces sont considérées «en danger critique d’extinction»,
  • 5.919 espèces «en danger»
  • 10.212 espèces «vulnérables».
«Il n’y a pas une seule façon de mesurer le déclin de la biodiversité, c’est complexe, mais la liste rouge est la meilleure mesure dont nous disposons», a rappelé Jane Smart, directrice de la conservation de la biodiversité à l’UICN.

Selon l'UICN, «les chiffres concernant les palmiers de Madagascar sont vraiment terrifiants, en particulier parce que la perte des palmiers porte atteinte à la biodiversité exceptionnelle de l’île mais aussi à sa population». 192 variétés malgaches sont uniques au monde, sont éradiqués par le défrichage des terres pour l’agriculture et de l’exploitation des forêts. Les forêts humides -où se trouvent la plupart des palmiers, à l'Est de Madagascar, sont déjà réduites à un quart de leur surface d’origine et elles continuent de disparaître, indique la liste rouge.


Voir aussi

Biodiversité - Extinction des espèces

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.