consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Flavonoïdes

Flavonoïdes

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Différences entre les versions)
Version actuelle (6 mai 2014 à 08:13) (modifier) (défaire)
 
Ligne 11 : Ligne 11 :
Ces pigments hydrosolubles groupés sous l'appellation de flavonoïdes :
Ces pigments hydrosolubles groupés sous l'appellation de flavonoïdes :
-
Les flavonoïdes sont des substances naturellement présentes dans les fruits, les légumes, les céréales, le thé et le vin. Beaucoup de plantes sont riches en flavonoïdes (plantes médicinales, alimentaires ou adaptogènes). Les flavonoÎdes comprennent :
+
Les flavonoïdes sont des substances naturellement présentes dans les fruits, les légumes, les céréales, le thé et le vin. Beaucoup de plantes sont riches en flavonoïdes (plantes médicinales comme l'aubépine, alimentaires ou adaptogènes). Les flavonoÎdes comprennent :
* les anthocyanosides (de couleur bleu à violet),
* les anthocyanosides (de couleur bleu à violet),
 +
* les flavonols, chalcone, aurone (couleur jaune) et les tanins.
* les flavonols, chalcone, aurone (couleur jaune) et les tanins.
-
 
* Les flavonoides sont de puissants antioxydants qui permettent de neutraliser '''les radicaux libres''' du corps et, ainsi, prevenir l'apparition des maladies cardiovasculaires, et de diverses maladies liees au vieillissement
* Les flavonoides sont de puissants antioxydants qui permettent de neutraliser '''les radicaux libres''' du corps et, ainsi, prevenir l'apparition des maladies cardiovasculaires, et de diverses maladies liees au vieillissement
Ligne 34 : Ligne 34 :
<H2> Les flavonoïdes - A quoi ça sert ? </H2>
<H2> Les flavonoïdes - A quoi ça sert ? </H2>
-
 
+
* Le rôle bénéfique des flovonoides découle avant tout de leur effet « antioxydant ». L’utilisation de l’oxygène par nos tissus conduit normalement à la production de radicaux « oxydés », les radicaux libres, qui participent au vieillissement de nos tissus. Ils contribuent également au mécanisme de l’athérosclérose (obstruction des artères). Les flavonoïdes ont donc la capacité de capter les radicaux libres néfastes pour nos tissus et d’éviter ainsi leurs effets destructeurs. Tout ceci a été découvert « in vitro », c’est à dire dans les tubes à essai des laboratoires !
-
 
+
-
 
+
-
Le rôle bénéfique des flovonoides découle avant tout de leur effet « antioxydant ». L’utilisation de l’oxygène par nos tissus conduit normalement à la production de radicaux « oxydés », les radicaux libres, qui participent au vieillissement de nos tissus. Ils contribuent également au mécanisme de l’athérosclérose (obstruction des artères). Les flavonoïdes ont donc la capacité de capter les radicaux libres néfastes pour nos tissus et d’éviter ainsi leurs effets destructeurs. Tout ceci a été découvert « in vitro », c’est à dire dans les tubes à essai des laboratoires !
+
* Les plantes sont protégées des agressions du rayonnement solaire par des pigments, les flavonoïdes.
* Les plantes sont protégées des agressions du rayonnement solaire par des pigments, les flavonoïdes.

Version actuelle


framboises

Sommaire

Les flavonoïdes

Plusieurs centaines de flavonoïdes différents ont été identifiés. Les flavonoïdes sont des des pigments hydrosolubres protecteurs antioxydants (vitamine P)

Ces pigments hydrosolubles groupés sous l'appellation de flavonoïdes :

Les flavonoïdes sont des substances naturellement présentes dans les fruits, les légumes, les céréales, le thé et le vin. Beaucoup de plantes sont riches en flavonoïdes (plantes médicinales comme l'aubépine, alimentaires ou adaptogènes). Les flavonoÎdes comprennent :

  • les anthocyanosides (de couleur bleu à violet),
  • les flavonols, chalcone, aurone (couleur jaune) et les tanins.
  • Les flavonoides sont de puissants antioxydants qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prevenir l'apparition des maladies cardiovasculaires, et de diverses maladies liees au vieillissement

Les flavonoïdes font partie d'une très large gamme de composés naturels de la famille des polyphénols. Les Flavonoïdes font naturellement partie de certains aliments et ont été mises en lumières lors du reportage américain sur le « Paradoxe français » que l’on peut résumer ainsi : les Français mangent aussi gras que les Américains mais ont moins d’accidents cardiovasculaires !

En fait, une partie de ce paradoxe est lié à la consommation de ces flavonoïdes, présents dans certains aliments. Plus de 4000 variétés de flavonoïdes ont été découverts dans les plantes et donnent la couleur des fleurs, feuilles et fruits.


Le vin rouge contient des flavonoides et du resvératol. L'intérêt des flavonoïdes pour la santé a été mis en lumière par leur présence dans le vin rouge, constituant le fameux "french paradox" qui a eu son heure de gloire aux Etats-Unis.

Ainsi, au début des années 1990, les flavonoïdes sont fait une réputation flatteuse : la consommation d'un régime riche en flavonoïdes favoriserait la pévention des maladies cardio-vasculaires (attaque cérébrale, infarctus) ou neurodégénératives (maladie d'Alzheimer, Parkinson).


170px-Vin2.jpg


Les flavonoïdes - A quoi ça sert ?

  • Le rôle bénéfique des flovonoides découle avant tout de leur effet « antioxydant ». L’utilisation de l’oxygène par nos tissus conduit normalement à la production de radicaux « oxydés », les radicaux libres, qui participent au vieillissement de nos tissus. Ils contribuent également au mécanisme de l’athérosclérose (obstruction des artères). Les flavonoïdes ont donc la capacité de capter les radicaux libres néfastes pour nos tissus et d’éviter ainsi leurs effets destructeurs. Tout ceci a été découvert « in vitro », c’est à dire dans les tubes à essai des laboratoires !
  • Les plantes sont protégées des agressions du rayonnement solaire par des pigments, les flavonoïdes.
  • Les flavonoïdes ont été découverts en 1936 par le Hongrois Szent-Gyögyi dans le zeste de citron.

Ces pigments servent également à attirer des insectes pollinisateurs, ou au contraire à dessiner des formes pour éloigner les prédateurs.

Bien qu'il restent des zones d'incertitude, les flavonoïdes qui ont un effet protecteur appartiennent aux classes des flavonols (vins rouges, thé, cacao) et des anthocyanines (fruits rouges, cerises, cassis.).

Les Propriétés "protectrices" des flavonoïdes

Par leur propriété "vitaminique P", ils diminuent la perméabilité des vaisseaux capillaires, renforçant leur résistance (artères, veines, capillaires, lymphatiques). Ils agissent contre les radicaux libres, captant ou détruisant ces particules dangereuses pour la santé des cellules (l'excès de radicaux libres est considéré aujourd'hui comme une des causes du cancer). Ils sont aussi anti-inflammatoires, anti-allergiques, protecteurs du foie, antispasmodiques. Ils diminuent le taux de cholestérol. Ils sont diurétiques, et de plus ils luttent contre l'altération des fibres de collagène, ralentissant de ce fait leur vieillissement et permettant le maintien du "tonus" tissulaire, apanage de la jeunesse

Les sources de flavonoïdes

Les plantes connues pour leur richesse en flavonoïdes : Cacao, vin, soja et fruits rouges, les aliments miracles pour lutter contre l'oxydation

  • On trouve des flavonoïdes dans les agrumes en général (citroflavonoïdes situés dans la peau du citron : les citroflavonoïdes sont les principes actifs de plusieurs médicaments veinotoniques)
  • On trouve des flavonoïdes dans dans le poivron, le cranberry, les fruits rouges foncés (myrtille, cassis, raisins, vin rouge),
  • Les isoflavones du soja, le thé vert, les oignons, les oignons rouges, les pommes, le cacao, la grenade, le cassis, le café sont considérés comme de puissants antioxydants. Le vin rouge, le thé vert, les oignons rouges, la peau des pommes, le ginkgo, la propolis contiennent de la quercétine. La quercétine pourrait interagir avec les quinolones (des antibiotiques) et le cisplatine (traitement contre le cancer).
  • Les flavonoïdes sont des composés polyphénoliques du vin. Contiennent des flavonoides : la vigne rouge (feuilles) ; le raisin (Pinot noir, Cabernet Sauvignon en particulier) le jus de raison avec la peau et le vin, les myrtilles (Les flavonoïdes de la myrtille sont proches des citroflavonoïdes ), le sarrasin, le thé noir, les abricots, l’écorce des agrumes (oranges, mandarines, citrons etc ), la peau des pommes sont réputés veinotoniques.
  • Les carottes, les tomates, les feuilles de cassis, le café et les pommes de terre (en particulier celles qui ont une peau ou une chair colorée) ,
  • La canneberge renferme differents types de flavonoides, ainsi que de nombreuses plantes remarquables classées dans la catégorie des protecteurs vasculaires : cacao (des historiens font remonter l'utilisation du cacao pour ses vertus médicinales à plus de 2 000 ans, soit à l'époque des Mayas) , ginkgo,
  • légumes : brocoli, céleri, oignon, persil, laitue ;
  • fruits : dans la pelure des pommes, le raisin, les olives, le citron et les fruits rouges ;
  • boissons, celles riches en tanins : le vin rouge (à consommer toutefois avec modération) et le thé.
  • hamamélis, cyprès, noisetier, petit houx, marron d'Inde, sarrasin


Flavonoïdes, que dit la science ?

  • La consommation de flavonoïdes est associée à un moindre risque de mort par accident coronarien (infarctus) et peut être de démence (maladie d’Alzheimer). Les relations entre consommation de flavonoïdes et la protection contre le cancer sont plus discutées. Certains flavonoïdes seraient capables d’inhiber la prolifération des cellules (processus qui s’emballe dans le cancer). Un rôle protecteur contre le cancer du poumon est ainsi évoqué.

Les flavonoïdes interviendraient également dans le processus d’angiogénése (création par l’organisme de nouveaux vaisseaux sanguins comme par exemple lors de la cicatrisation d’une plaie).

D’autres effets favorables des flavonoïdes concernent fluidité du sang, un effet anti-inflammatoire, des effets contre les virus et même contre l’ostéoporose. Une étude, qui ne pouvait être qu’Anglaise, a démontré que la consommation de thé était associée à une densité osseuse (contenu en calcium de l’os qui est plus solide) plus élevée !


Faut-il consommer des compléments alimentaires enrichi en flavonoïdes ?"

Plusieurs marques de para-pharmacie proposent des gélules ou capsules à base de flavonoïdes

Dans un article du Figaro de février 2010, le Pr Stoplet. Pour le Pr François Chast, président de l'Académie de pharmacie explique pourquoi il ne faut pas se précipiter sur les compléments alimentaires aux flavonoïdes :

«Compte tenu des données récentes sur les effets et les mécanismes d'action de certains flavonoïdes, il pourrait être tentant de préconiser dès à présent un renforcement du régime enrichi en flavonoïdes, estime le Pr Stoplet. Il faut résister à la tentation : outre les incertitudes qui subsistent sur la nature des composés utiles, sur les quantités à préconiser, il n'est nullement exclu que l'on découvre des effets indésirables.» , «sur l a base des données actuelles, une amplification des efforts de recherche paraît justifiée et urgente».


Depuis une quinzaine d'années, les recherches se multiplient sur ces molécules contenues dans l'alimentation ... attendons encore un peu pour connaître la force du lien entre maladies cardio-vasculaires ou neurodégénératives et un régime enrichi en flavonoïdes.


[modifier] A lire également au sujet des flavonoïdes

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.