consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Huiles essentielles

Huiles essentielles

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Différences entre les versions)
Ligne 7 : Ligne 7 :
<ul>
<ul>
<li><span style="COLOR: #339933"><strong>Les huiles essentielles, appel&eacute;es &laquo; essences &raquo; d'agrumes</strong></span>, sont extraites par la pression &agrave; froid du zeste. Elles servent &agrave; de multiples usages : <strong>bains aromatiques, br&ucirc;le-parfums, huiles corporelles, parfums, comme aromates en cuisine, etc</strong>. Elles sont appr&eacute;ci&eacute;es pour le parfum qu'elles d&eacute;gagent et &agrave; contribuent au bien-&ecirc;tre.
<li><span style="COLOR: #339933"><strong>Les huiles essentielles, appel&eacute;es &laquo; essences &raquo; d'agrumes</strong></span>, sont extraites par la pression &agrave; froid du zeste. Elles servent &agrave; de multiples usages : <strong>bains aromatiques, br&ucirc;le-parfums, huiles corporelles, parfums, comme aromates en cuisine, etc</strong>. Elles sont appr&eacute;ci&eacute;es pour le parfum qu'elles d&eacute;gagent et &agrave; contribuent au bien-&ecirc;tre.
 +
 +
<h3> Les caractéristiques des huiles essentielles</h3>
 +
 +
Les huiles essentielles (huile essentielle de camomille romaine, huile essentielle de lavande vraie, de menthe poivrée…) :
 +
 +
* ont des propriétés très variées (digestive, tonique, apaisante, relaxante, cicatrisante…),
 +
 +
* n’ont pas de texture huileuse, on parle d’ « huile » essentielle, qui est en fait le résultat de l’extraction de l’essence contenue dans les différents organes des plantes,
 +
 +
* sont extraites de plantes aromatiques par distillation à la vapeur d’eau de différents parties de plantes (écorce, feuilles, fleurs, semences…) ou par expression à froid pour les zestes frais d’agrumes,
 +
 +
* sont définies par leur chémotype (molécules biochimiquement actives classées en familles chimiques : monoterpénols, phénols, sesquiterpènes…),
 +
 +
* les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Les huiles essentielles restent à sa surface. Il est important de dissoudre les huiles essenteilles dans une base neutre ou du lait en poudre avant de les disperser dans l’eau du bain.
<h3> La composition des huiles essentielles</h3>
<h3> La composition des huiles essentielles</h3>

Version du 30 octobre 2010 à 13:49

plantes

Sommaire

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des extraits liquides, concentrés obtenu par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organe de cette plante (fleur, feuille, bois, racine, écorce, fruit,…) de plantes dites aromatiques.

  • Les huiles essentielles, appelées « essences » d'agrumes, sont extraites par la pression à froid du zeste. Elles servent à de multiples usages : bains aromatiques, brûle-parfums, huiles corporelles, parfums, comme aromates en cuisine, etc. Elles sont appréciées pour le parfum qu'elles dégagent et à contribuent au bien-être.

    Les caractéristiques des huiles essentielles

    Les huiles essentielles (huile essentielle de camomille romaine, huile essentielle de lavande vraie, de menthe poivrée…) :

    • ont des propriétés très variées (digestive, tonique, apaisante, relaxante, cicatrisante…),
    • n’ont pas de texture huileuse, on parle d’ « huile » essentielle, qui est en fait le résultat de l’extraction de l’essence contenue dans les différents organes des plantes,
    • sont extraites de plantes aromatiques par distillation à la vapeur d’eau de différents parties de plantes (écorce, feuilles, fleurs, semences…) ou par expression à froid pour les zestes frais d’agrumes,
    • sont définies par leur chémotype (molécules biochimiquement actives classées en familles chimiques : monoterpénols, phénols, sesquiterpènes…),
    • les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Les huiles essentielles restent à sa surface. Il est important de dissoudre les huiles essenteilles dans une base neutre ou du lait en poudre avant de les disperser dans l’eau du bain.

    La composition des huiles essentielles

    Les huiles essentielles sont composées d’une centaine de molécules terpéniques et aromatiques :

    • Les terpènes - Les terpènes sont des hydrocarbures produit notamment par les conifères. Les terpènes sont des composants importants des huiles essentielles.
    • Les Aldéhydes : les aldéhydes sont des composés organiques. Le plus connu des aldéhydes est le formolaldéhyde qui est le formol en solution aqueuse.
    • Les phénols : les phénols sont des dérivés hydroxylés du benzène et des hydrocarbures aromatiques.
    • Les cétones : les cétones sont de structure très proche des aldéhydes. Le plus célèbre cétone est l'acétone qui sert de de dissolvant pour vernis.
    • Les esters : les esters ont une odeur très agréable ; ce sont les esters qui donnent aux fruits leur bonne odeur naturelle.
    • Les acides
    • Les lactones dont l'odeur est souvent fruitée.

    Les vertus des huiles essentielles

    Toutes ces molécules, très variées, qui composent les huiles essentielles sont très actives et expliquent que ces huiles essentielles soient réputées pour leurs vertus pour la santé.

    • Les huiles essentielles ont des vertus bactéricides
    • Les huiles essentielles ont des vertus antiseptiques si efficaces qu'on sert parfois pour aseptiser des locaux, dans les cliniques et hôpitaux par exemple
    • Les huiles essentielles ont des vertus anti-inflammatoires
    • Les huiles essentielles ont des vertus analgésiques
    • Les huiles essentielles ont des vertus décongestionnantes
    • Les huiles essentielles ont des vertus antispasmodiques
    • Les huiles essentielles ont des vertus calmantes.


    Les précautions d'utilisation des huiles essentielles

    Les huiles essentielles obtenues par distillation à la vapeur d'eau (sans pression) sont extraites de différentes parties de la plante : feuille, semence, sommités fleuries, racines, etc. Une huile essentielle est donc l’essence concentrée et distillée d'une plante aromatique.

    Le procédé de distillation permet d'obtenir une huile essentielle d'une concentration si forte qu'on ne peut l'obtenir naturellement. Cela explique pourquoi il faut prendre des précautions d'usage.

    Les huiles essentielles contiennent des principes actifs utiles </span>dans le traitement de certains maux physiques ou psychiques on parle « d’ aromathérapie »,.

    Pas d'huiles essentielles pour bébé et futures mamans

    Attention, l’aromathérapie ne peut pas remplacer la médecine traditionnelle. Les huiles essentielles ne sont pas conseillées pour les enfants de - de 3 ans ni pour les femmes enceintes ou allaitantes. Il vaut mieux ne pas les appliquer directement sur la peau et bien entendu pas sur les muqueuses, les yeux ou la bouche.

    Il ne faut pas ingérer d'huiles essentielles ; même pas sur un sucre ou dilué avec du miel...

    Diluer les huiles essentielles: diluées ou pures ?

    Diluer les huiles essentielles pour le massage

    • Les huiles essentielles sont solubles dans l'huile. Si vous utilisez une essentielle pour masser quelqu'un, il faut bien diluer l'huile essentielle dans une huile d'argane, une huile d'amade douce ou n'importe quelle huile neutre. Sinon, vous risquez de créer des irritations ou d'accentuer d'éventuelles brûlures. En effet, certains composés des huiles essentielles sont particulièrement caustiques.

    Les huiles essentielles à diluer

    • En règle générale, on il ne faut PAS mettre d'huile essentielle pure dans l’eau du bain. Les huiles essentielles ne sont pas soluble dans l’eau, il faut toujours utiliser un dispersant, un support, huile ou gel lavant neutre, sinon les huiles essentielles peuvent provoquer des brûlures sur la peau
    • Les huiles essentielles photosensibilisantes comme les huiles essentiellesde zeste d’agrumes, citrus limon (zestes de citron), citrus aurantium (Oranger bigaradier), citrus hystrix (zestes de combava), citrus latifolia (zestes de lime de Perse), citrus limetta (zestes de lime douce), citrus medica (zestes de cédrat), citrus paradisii (zestes de pamplemousse), citrus reticula (zestes de mandarine), citrus sinensis (zestes d’orange douce), seront utilisées diluées et jamais avant une exposition au soleil.
    • De même les huiles essentielles contenant du phénol sont dermocaustiques donc à ne jamais utiliser pures.
    • Huile essentielle de Menthe poivrée : peut s’utiliser pure ou diluée pour diffusion, inhalation, massage. En gel douche toujours coupler avec une autre HE
    • Huile essentielle Ravintsara : peut s’utiliser pure ou diluée pour bain, diffusion, inhalation, massage.
    • Huile essentielle de Lavande vraie : peut s’utiliser pure ou diluée pour bain, diffusion, inhalation, massage. Si je devais en avoir qu’une ou deux, c’est celle que je choisirais en priorité
    • Huile essentielle de Petit grain Bigaradier ou orange amère : peut s’utiliser pure ou diluée pour bain, diffusion, massage.
    • Huile essentielle de Marjolaine coquilles : Toujours effectuer un test d’innocuité avant de l’utiliser, par exemple dans le pli du coude ou derrière le genou. Eviter de l’employer pure sur les peaux sensibles ! diluée pour bain, massage
    • Huile essentielle Litsée citronnée (verveine exotique) : Ne pas employer pure ! diluée pour bain, diffusion, massage.

    Pour les HE données dans les formules :

    • Huile essentielle Ylang Ylang : Toujours effectuer un test d’innocuité avant de l’utiliser, par exemple dans le pli du coude ou derrière le genou. Eviter de l’employer pure sur les peaux sensibles ! diluée pour bain, diffusion, massage.
    • Huile essentielle de Camomille noble ou romaine : Toujours effectuer un test d’innocuité avant de l’utiliser, par exemple dans le pli du coude ou derrière le genou. Eviter de l’employer pure sur les peaux sensibles ! diluée pour bain, diffusion, massage.


    Tester les huiles essentielles avant de les utiliser

    Il vaut mieux tester la réaction cutanée aux huiles essentielles avant leur utilisation : chez certaines personnes allergiques ou à la peau très délicate peuvent avoir une réaction cutanée en appliquant quelques gouttes d'huile essentielle sur le pli du coude. Si votre peau ne tolère pas cette huile essentielle une réaction apparaît et il faut trouver un autre traitement ou une autre huile.

    Exemple - L'huile essentielle de sauge officinale, même à toute petite dose, peut provoquer des convulsions ressemblant à l'épilepsie alors que la sauge officinale en tisane ne présente aucun danger.


    Choisir des huiles essentielles de qualité

    Choisir des huiles essentielles certifiées

    Il vaut mieux choisir des huiles essentielles provenant de plantes certifiées d'un point de vue botanique, c’est-à-dire identifiées par deux noms latins, langue scientifique. C'est un gage de qualité.

    Choisir des huiles essentielles bio

    Il est essentiel de choisir une huile essentielle bio car sinon, vous retrouverez en concentré dans votre huile essentielle et en concentré (!) les éventuels résidus de pesticides, d'insecticides, de nitrates, d'engrais, présents dans les plantes utilisées.

    Choisir des huiles essentielles à la composition détaillée

    D'ailleurs, il faut savoir de quelle plante et de quelle partie de plante est extraite une huile essentielle. Chaque plante donne une huile différente. Les étiquettes doivent faire mention du chémotype de l'huile essentielle, c'est à dire son profil biochimique exact.

    Choisir des huiles essentielles sans solvant

    Il est moins coûteux de distiller des huiles essentielles avec un solvant Pourtant, il vaut mieux choisir une huile essentielle dont l'extraction a été faite sans solvant avec la mention "100% pure et naturelle": on retrouve des traces de solvants dans certaines huiles essentielles de bas de gamme.


    L'acétone

    L'acétone qui sert de de dissolvant pour vernis peut être si forte et caustique que certains dissolvants se targuent d'être "sans acétone".

    Limiter la durée d'usage des huiles essentielles

    Il faut limiter la durée d'utilisation d'une huile essentielle car les composants d'une huile essentielle se diffusent dans le corps et il faut beaucoup de temps pour les évacuer. ... Pour éviter toute saturation ou toute ulcération des muqueuses, mieux vaut solliciter un avis médical.


    Au sujet des huiles essentielles

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.