consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Photopile

Photopile

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Différences entre les versions)
Version actuelle (2 juin 2010 à 09:33) (modifier) (défaire)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Catégorie:Energies renouvelables]]
[[Catégorie:Energies renouvelables]]
-
[[Image:photopile42.jpg|thumb|170px|left|Photopile ]]
+
[[Image:photopile42.jpg|thumb|170px|left|Photopile]]
<p>Surtout utilis&eacute; pour les engins spatiaux, la photopile est un dispositif n&eacute;cessitant l'<strong>effet photovolta&iuml;que</strong> pour convertir l'&eacute;nergie solaire en &eacute;lectricit&eacute;. Elle est constitu&eacute;e d' une couche d'un mat&eacute;riau semi-conducteur, assez &eacute;paisse pour absorber presque tout le rayonnement incident, et une jonction semi-conductrice. </p>
<p>Surtout utilis&eacute; pour les engins spatiaux, la photopile est un dispositif n&eacute;cessitant l'<strong>effet photovolta&iuml;que</strong> pour convertir l'&eacute;nergie solaire en &eacute;lectricit&eacute;. Elle est constitu&eacute;e d' une couche d'un mat&eacute;riau semi-conducteur, assez &eacute;paisse pour absorber presque tout le rayonnement incident, et une jonction semi-conductrice. </p>
<p>Les photons du rayonnement incident sont absorb&eacute;s en donnant naissance &agrave; une paire &eacute;lectron-trou. &Agrave; l'int&eacute;rieur de la jonction il y a un champ &eacute;lectrique, dont l'action s&eacute;pare les couples &laquo; &eacute;lectron-trou &raquo;, en entrainant la naissance d'un <strong>courant &eacute;lectrique</strong>. </p>
<p>Les photons du rayonnement incident sont absorb&eacute;s en donnant naissance &agrave; une paire &eacute;lectron-trou. &Agrave; l'int&eacute;rieur de la jonction il y a un champ &eacute;lectrique, dont l'action s&eacute;pare les couples &laquo; &eacute;lectron-trou &raquo;, en entrainant la naissance d'un <strong>courant &eacute;lectrique</strong>. </p>

Version actuelle

Image:Photopile42.jpg

Surtout utilisé pour les engins spatiaux, la photopile est un dispositif nécessitant l'effet photovoltaïque pour convertir l'énergie solaire en électricité. Elle est constituée d' une couche d'un matériau semi-conducteur, assez épaisse pour absorber presque tout le rayonnement incident, et une jonction semi-conductrice.

Les photons du rayonnement incident sont absorbés en donnant naissance à une paire électron-trou. À l'intérieur de la jonction il y a un champ électrique, dont l'action sépare les couples « électron-trou », en entrainant la naissance d'un courant électrique.

Celui-ci est collecté au moyen de contacts métalliques reliés à un circuit électrique fermé. Une photopile se caractérise notamment par son rendement, qui est le rapport entre la puissance maximale qu'elle offre et la puissance qu'elle reçoit. Celui-ci se situe entre 10 et 20 %.

Pour la fabrication des photopiles, on utilise soit du silicium monocristallin (très pur) ou de l'arséniure de gallium, qui offrent le meilleur rendement mais sont très coûteux, soit du silicium polycristallin ou des matériaux en couches minces (sulfure de cadmium, silicium amorphe), plus économiques mais dont le rendement est plus faible.

[modifier] Voir aussi

Récupérée de « http://encyclo-ecolo.com/Photopile »

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.