consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Chlorure de vinyle monomère

Chlorure de vinyle monomère

Un article de Encyclo-ecolo.com.

eau


Le chlorure de vinyle monomère, CVM

  • Ce composant concerne l'eau du robinet
  • Selon l’Institut de Veille Sanitaire (IVS), il resterait encore en France 50 000 km de canalisations d’eau potable véhiculant du chlorure de vinyle monomère (ce qui représenterait une population d’environ 600 000 habitants), une information relatée par le Journal de l’Environnement (édition du 15 juillet 2000).
  • Ce gaz toxique qui migre dans l’eau est classé cancérogène pour l’homme par le centre international de recherche sur le cancer depuis 1987. Plus précisément, le CVM est un facteur de risque avéré de l'angiosarcome hépatique, un cancer « rare et de très mauvais pronostic » selon les termes de l’InVS. C’est surtout dans le département d’Indre et Loire que les cas les plus importants ont été détectés. Depuis 2007, le chlorure de vinyle est contrôlé, mais toutes les conduites n’ont pas été remplacées.

Sur le chlorure de vinyle monomère

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.