consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
FSC - label Bois

FSC - label Bois

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Sommaire

Le label FSC

Le label FSC (Forest Stewardship Council) témoigne de la provenance d'une forêt correctement gérée. Le « Forest Stewardship Council » est né en 1993 pour œuvrer en faveur de la préservation des forêts tropicales. Il impose aux exploitants diverses contraintes :

  • Respect des populations autochtones, préservation de la biodiversité, régénération des forêts,
  • Et un contrôle multipartite de l'activité des forestiers (commissions incluant des représentants des peuples locaux ou d'associations environnementales).

Exiger le label FSC, accompagné du nom du certificateur et du numéro de traçabilité (« Chain of Custody »), est un minimum mais il faut savoir qu’il est vraiment impossible de connaître les conditions réelles d'exploitation des bois. Le mieux est de privilégier les bois locaux, européens, comme le chêne, le hêtre ou le pin, qui offre une excellente alternative en termes de prix et de qualité.

Un bois tropical importé, même porteur du label FSC, a un bilan écologique passable du fait des moyens de transports utilisés pour le transporter. Le label FSC est contrôlé par des organismes indépendants comme le Centre technique du bois et de l’ameublement ou le bureau Veritas. - Il ne faut pas tomber dans le piège des argumentaires commerciaux qui survalorisent les essences originales ou tropicales du fait de leur couleur ou de leur toucher.

Et surtout méfiez vous quand un bois tropical n’est pas cher, car il est souvent illégal. La France importe énormément de bois tropical dont une proportion croissante est d'origine illégale. Une étude du WWF britannique de 2005* montre que 39% des importations françaises de bois tropical étaient issues d'une exploitation illégale des forêts. L’autre label comparable est « Starwood ».


Reconnaître le label FSC sur une étiquette


  • Reconnaître le label FSC lorsqu’il est apposé sur un emballage ou sur une pièce de bois

noms abrégés de certificateurs

  • EUR Eurocertifor (France)
  • CTBA Centre technique du bois et de l’ameublement (F)
  • SGS SGS Qualifor (multinationale)
  • ICILA Italie
  • KPMG, TT, SA Grande-Bretagne
  • IMO, GFA Allemagne
  • SQS Suisse
  • SCS, SW USA
  • SKAL Hollande…

Le logo FSC permet d’identifier les produits contenant du bois issu d’une forêt correctement gérée et certifiée selon les règles du Forest Stewardship Council (demande de droit de reproduction)39


FSC ou PEFC ?

2 systèmes internationaux de labellisation cohabitent dans le monde, FSC et PEFC, ce qui entraîne une rivalité, source de confusion pour les consommateurs et de difficultés pour les distributeurs.

Voir l'article : FEFC - FSC, une concurrence gênante




Le Règlement Bois de l’UE et label FSC

  • Le 3 mars 2013, le Règlement Bois de l’Union Européenne (UE) est entré en vigueur, faisant de l’introduction sur le marché européen de bois récolté illégalement ou de produits dérivés de ce bois, un délit. Les entreprises importatrices doivent appliquer un « Système de Diligence Raisonnée » (SDR) pour ne pas être en infraction.

Le Forest Stewardship Council (FSC) a publié le 28 février dernier sa directive sur la chaîne de contrôle qui inclut trois Notes de Recommandations, afin d’aider les entreprises qui importent des matières certifiées ou contrôlées dans l’UE, à être en conformité avec le Règlement. Ces Notes de Recommandations encadrent les devoirs de collecte et de transmission des informations des importateurs, permettent d’éviter que des « composants mineurs » d’origine inconnue soient inclus dans des produits certifiés importés, et assurent également la mise en conformité avec les lois douanières et d’échanges commerciaux des pays exportateurs.

L’exploitation illégale est une activité importante dans de nombreuses régions du monde. Le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) et Interpol ont estimé dans une de leurs récentes publications, que la récolte de bois illégal représentait entre 10% et 30% de la récolte mondiale de bois. Dans la plupart des cas cela a un impact désastreux sur les forêts et porte atteinte aux droits et aux modes de vie des populations locales.

Kim Carstensen, Directeur Général de FSC explique que « le FSC accueille l’initiative de l’UE comme un pas important vers une interdiction des pratiques destructrices de récolte illégale du bois à travers le monde. L’UE rejoint ainsi les USA et l’Australie, et espère que cela incitera d’autres pays à faire de même. »

Le Règlement Bois de l’UE n’accepte aucun système de certification privé comme alternative à un Système de Diligence Raisonnée (SDR). Ainsi, même les entreprises qui importent des matières certifiées FSC doivent prendre des mesures pour se mettre en conformité avec la loi. Cependant, ces derniers mois, FSC a mis en œuvre des mesures pour aider les entreprises et s’assurer que la certification FSC, avec ses audits à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement, soit considérée comme un outil d’évaluation et de réduction des risques parfaitement fiable.

John Hontelez, Responsable du RB UE au FSC International explique : « Les ajustements que nous avons apportés à notre système aident les importateurs de matières certifiées FSC à répondre aux exigences du Règlement, et facilitent ainsi leur travail. Nous avons la certitude que les inspecteurs qui appliqueront la loi considèreront le FSC comme un système fiable pour évaluer et réduire les risques de récolte illégale. Les mesures que nous avons prises aideront également les entreprises à s’aligner sur les exigences des lois américaines et australiennes.

Pour conclure, Kim Carstensen ajoute : « Les lois existant dans les pays producteurs ne garantissent ni des pratiques de gestion forestière respectueuses de l’environnement et des populations, ni la protection des forêts à Haute Valeur de Conservation (HVC), et n’interdisent pas la conversion des forêts naturelles. C’est pourquoi FSC encourage les importateurs à choisir des produits certifiés FSC, non seulement pour être en conformité avec le RB UE, mais également pour contribuer à étendre la gestion responsable des forêts partout dans le monde ».

Pour plus de détails sur les mesures prises par FSC, et sur la façon dont les importateurs peuvent utiliser le système FSC pour répondre aux exigences du Règlement Bois de l’UE, visitez la page de notre site dédiée à la légalité : ( http://fr.fsc.org/fsc-et-la-lgalit-du-bois.236.htm ou https://ic.fsc.org/timber-legality.492.htm ). Vous y trouverez également la Directive révisée sur la certification de chaîne de contrôle (https://ic.fsc.org/download.fsc-dir-40-004-en-directive-on-chain-of-custody-certification.a-594.pdf), qui doit mettre en valeur les outils disponibles pour les importateurs.


Info pour la rédaction: Le Forest Stewardship Council® est une organisation non gouvernementale indépendante dont le but est de favoriser la gestion responsable des forêts au niveau mondial. Par gestion responsable des forêts on entend des modes de gestion économiquement viables, environnementalement appropriés et socialement bénéfiques. Le FSC a été créé en 1993 par des propriétaires forestiers, le secteur commercial du bois, des mouvements sociaux et des ONG’s environnementales.



[modifier] Voir aussi sur le label FSC

l'annuaire des Labels et certifications

[modifier] A lire également sur le label FSC

PEFC

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4