consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Fongicide et fongicide bio

Fongicide et fongicide bio

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Définition de fongicide

Un fongicide est un produit phytosanitaire conçu spécifiquement pour tuer ou contenir la croissance des champignons parasites sur les végétaux ou des organismes vivants (peau). La France est le 1er pays européen pour l'utilisation de produits phytosanitaires répandus dans les champs : fongicides et pesticides

Les fongicides sont des pesticides qui tuent ou inhibent les champignons responsables de certaines maladies. Par contre, toutes les maladies fongiques ne sont pas contrôlables avec un fongicide, on peut penser à des maladies vasculaires comme la fusariose. Généralement, les maladies causées par des bactéries où des virus ne sont pas contrôlées par les fongicides.

Pourquoi les fongicides sont-ils nécessaires ?

Les maladies sont choses courantes en production maraichère et certaines peuvent avoir des répercussions économiques importantes tant au niveau du rendement que de la qualité du produit. Dans certains cas, l’application de fongicides durant la période de croissance permet de réduire les pertes en entrepôt.

Généralement les fongicide sont mieux utilisés dans le cadre d’un programme de lutte intégrée qui peut comprendre une bonne rotation de culture, le choix de variétés tolérantes, une date de semis ou de récolte judicieuse, une fertilisation adéquate, la gestion du microclimat (ex. densité de semis), la gestion des débris de culture, et l’utilisation d’indicateurs de risque et l’application de fongicides. Depuis quelques années, plusieurs fongicides ont fait leur apparition sur le marché et les producteurs d’oignon peuvent profiter d’une vaste gamme de fongicide

L’avenue de fongicides ayant de nouvelles propriétés a suscité l’apparition d’un tout nouveau vocabulaire parfois difficile à comprendre. On peut dire d’un fongicide qu’il est localement systémique, pénétrant, translaminaire, etc. Bien qu’il n’y ait pas de consensus quant au vocabulaire à utiliser pour décrire un fongicide, on peut tout de même dégager certains concepts.

  • Mouvement dans la plante : déplacement du fongicide dans la plante.
  • Mode d’action : effet de la matière active sur une activité métabolique vitale à la croissance du champignon.
  • Activité et rôle du fongicide selon son effet sur la croissance du champignon.

Mouvement dans la plante : déplacement du fongicide dans la plante

Une fois appliqué sur une plante ou dans le sol, les fongicides restent à la surface de la plante ou pénètrent dans la plante. On peut donc tout de suite distinguer deux grands groupes :

1. Les fongicides de surface (contact) qui ne sont pas absorbés par la plante 2. Les fongicides pénétrants qui sont absorbés par la plante. On distingue 3 types de fongicide pénétrants: • Systémique local ou trans-laminaire • Systémique à diffusion ascendante (mobile dans le xylème, diffusion acropétale) • Systémique complet (diffusion ascendante et descendante, diffusion acropétale et basipétale)

Comment appliqer un fongicide sur une plante

Lorsqu’un fongicide de surface est appliqué, les gouttelettes s’étendent sur la feuille mais ne pénètrent pas dans la feuille. Les feuilles qui émergent après l’application ne sont donc pas protégées et le fongicide est lessivé par la pluie et parfois désactivé par le soleil.

Lorsqu’un fongicide pénétrant et trans-laminaire est appliqué, les gouttelettes s’étendent sur la feuille et pénètrent dans la feuille. Ces fongicides pénètrent dans la plante sous la cuticule au niveau du point de contact entre la plante et la gouttelette de fongicide, mais ne voyagent pas dans la plante. Comme le fongicide ne se déplace que localement dans la plante, les feuilles qui émergent après l’application ne sont pas protégées mais le fongicide n’est pas lessivé par la pluie une fois pénétré dans la plante.

Un fongicide pénétrant, systémique à diffusion ascendante peut être appliqué au sol. Il est alors absorbé par les racines ou sur le feuillage pour une absorption foliaire. Une fois appliqué, le fongicide se déplace vers le haut de la plante (apex, point de croissance) avec la sève montante. Les feuilles qui émergent après l’application sont donc protégées et le fongicide ne peut pas être lessivé par la pluie.

Les fongicides pénétrants complètement systémique sont généralement appliqués sur le feuillage, mais peuvent également être appliqué dans le sol. Lorsque le fongicide est absorbé par la plante, il se déplace vers le haut (apex) et le bas (racine) de la plante avec la sève montante et descendante. Les feuilles qui émergent après l’application sont donc protégées et le fongicide ne peut pas être lessivé par la pluie. source : http://www.agrireseau.qc.ca/legumeschamp/documents/Texte%20Odile%20Carisse%20JH%202008_Comment%20bien%20utiliser%20ses%20fongicides.pdf

Les fongicides pour les récoltes de fruits

Un traitement fongicide en spray ou outte-à-goutte ou en application de gouttelette de contrôle (control droplet application, ou CDA) est appliquée aux récoltes de fruits et notamment aux agrumes. Le fongicide peut aussi être appliqué avec la couche de cire de protection.

Les fongicides post-récolte

Le choix des fongicides est dépendant de l'approbation réglementaire et diffère d'un pays à l'autre. Aux États-Unis, le Thiabendazole (TBZ) et l’Imazalil sont des fongicides approuvés pour une application post-récolte. L'orthophénylphénol (SOPP) et les carbonates sont approuvés comme désinfectants pour les fruits. Immédiatement après le traitement fongicide, une émulsion de cire à base d'eau est appliquée pour protéger les fruits des pertes en eau et améliorer l'apparence. Les méthodes d'application sont à la base similaires à un traitement fongicide.

La couche de protection et la procédure du traitement fongicide sont très importantes non seulement pour assurer que les fruits arrivent dans de très bonnes conditions sur les marchés de consommation, mais aussi qu'ils restent frais plus longtemps. Les enrobages de protection pour agrumes sont préparés avec diverses cires et résines naturelles qui ont été approuvées pour une utilisation comme matériel d'enrobage par les agences régulatrices appropriées. Ils sont élaborés afin d'atteindre une réduction maximale de la perte d'humidité à travers la peau tout en permettant l'échange d'oxygène et de dioxyde de carbone pendant que les fruits continuent de respirer. Une réduction excessive de la respiration pour avoir pour conséquence une perte d'arôme. Un enrobage de protection efficace peut réduire la perte de poids de 30 à 40 pour cent. Les traitements fongicides post-récolte suivent les procédures prescrites conformément aux réglementations établies par chaque pays dans lesquels ils sont utilisés. Le tableau suivant indique la liste des fongicides post-récolte utilisés et leur efficacité contre les organismes les plus communs à l'origine des dégradations.

Activité et rôle du fongicide selon son effet sur la croissance du champignon

Les fongicides peuvent avoir un effet préventif en détruisant le champignon avant que celui-ci ne pénètre dans la plante. On appelle souvent ces fongicides ‘antigerminatif ’. Les fongicides de contact (ou de surface) sont généralement utilisés comme préventifs.

Les fongicides peuvent également avoir un effet curatif en détruisant le champignon après que celui-ci ait pénétré dans la plante. La durée et l’intensité de l’effet curatif varient selon le fongicide et la température. Certains fongicides ont un effet antisporulant en détruisant la reproduction du champignon suite à une infection.

Comment faire un fongicide bio ?

Les normes définissant le BIO sont un bénéfice pour l’environnement car elles excluent tout pesticide, fongicide, fertilisant, antibiotique, polymère, etc…

Recette du foncicide bio

Pour réaliser votre fongicide, voici les différentes étapes à suivre :

  • Dans une tasse, mélangez une cuillère à café de bicarbonate de sodium et 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • Diluez ce mélange dans 1 litre d'eau
  • Pulvérisez les plantes avec ce liquide sans en mettre sur les fleurs
  • L’opération peut être renouvelé au bout de 20 jours si nécessaire
  • Penser à vérifier que la solution obtenue ne brûle pas la plante en réalisant une première pulvérisation sur une petite partie du feuillage.
  • Des concentrations supérieures à 10g de bicarbonate par litre d'eau peuvent engendrer des brulures de la plante.

A savoir : Pulvérisez du soufre, du purin de prèles sur les plantes de votre jardin qui a des propriétés fongicides


[modifier] Au sujet des fongicides

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4