consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Germanium

Germanium

Un article de Encyclo-ecolo.com.

germanium

Découvert en 1886, ce métalloïde est à la base d’un composé du même nom, mis au point par l’ingénieur japonais Asaï. On appelle Germanium organique le germanium trouvé naturellement dans les plantes. On appelle inorganique toutes les autres formes.

La production mondiale tourne autour de 100 tonnes pas an.. La grosse utilisation du germanium est en électronique et sous forme d'oxyde dans le cœur des fibres optiques.

En revanche, on retrouve des traces de germaniun organique dans plusieurs plantes et légumes, mais le Goji (Lycium barbarum) se classe en tête des plantes ayant la plus forte concentration, avec l'Aloès (Aloe vera) et le Ginseng (Panax ginseng, Panax quinquefolius)

Le germanium pour la santé

Le germanium oxygénerait l’organisme, diminuerait la constipation et stimulerait l’immunité. L'ingénieur japonais Asaï a  proposé le germanium organique comme « médicament curatif » du cancer après avoir remarqué en 1946 que le ginseng, qui en est riche, est largement utilisé dans la cuisine en Corée, où les cancers seraient peu fréquents (ce qui n’est pas vérifié). Le germanium est aussi proposé contre le sida.

En médecine, le germanium peut être inclus dans les préparations qui régulent la rate, soulagent les jambes lourdes et tonifient le sternum..

  • Le germanium est utilisé en chimiothérapie parce qu'il a des effets nocifs sur les bactéries.

Ce produit est défendu en France par S. Jurasunas qui le présente comme un médicament très actif, mais cette activité repose sur des observations médicales douteuses : les résultats présentés sont erronés et il n’existe aucune preuve de l’efficacité de ce produit. 

De plus, le germanium a des effets toxiques graves sur les nerfs et surtout les reins, certains ayant entraîné la mort par insuffisance rénale. C’est donc un produit inactif et toxique. Un autre dérivé du germanium, le spirogermanium, a été étudié par des cancérologues américains dans les années 1980 : aucune efficacité n’a été démontrée et une toxicité importante a été signalée.

Le germanium : le débat

Le débat est très grand sur les effets réels du Germanium sur la santé, car il y a eu beaucoup de dérapages. Le Dr Asai avait mis au point un produit qu'il avait appelé Germanium-132, procédé qu'il avait breveté. Au vu de la popularité du produit, de nombreuses entreprises se sont mises à vendre différentes formes de Germanium comprimé. Certaines personnes sont tombées malades et le Germanium-132 a perdu de sa réputation.

En fait, toute cette confusion repose sur cette notion d’organique ou inorganique. De nombreuses recherches et expériences ont démontré que le Germanium organique avait des effets très intéressants sur la santé. Ils ont également démontré que le Germanium organique ne s'accumulait pas dans l'organisme.

Or, le Germanium inorganique, avec lequel sont faites la plupart des expériences en laboratoire, notamment ceux de la FDA, s'accumule dans l'organisme à la manière des métaux lourds, et provoque différents problèmes. Après 9 morts, la FDA l'a considéré dangereux et en a interdit la vente.

Récupérée de « http://encyclo-ecolo.com/Germanium »

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4