consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Himalaya, le troisième pôle

Himalaya, le troisième pôle

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Himalaya, le troisième pôle

Le "troisième pôle" est la dénomination utilisée par des climatologues chinois pour caractériser l'Himalaya et le plateau tibétain. Surnommé également "le toit du monde", l'Himalaya est un ensemble de montagnes traversant sept pays (Népal, Inde, Chine, Birmanie, Pakistan, Afghanistan, Bhoutan), d'une longueur de 2 400 kilomètres et rassemblant quelques-uns des plus grands sommets du monde, comme l'Everest (8 848 mètres). Cette zone est la troisième réserve mondiale au niveau des glaciers (plusieurs dizaines de milliers), derrière les pôles Nord et Sud et est habitée par plus de 140 millions de personnes.

Les conséquences du réchauffement climatique

Les avis divergent concernant les conséquences du réchauffement climatique sur "le troisième pôle". Selon certaines études, la fonte des glaciers de l'Himalaya ne serait pas aussi importante que ce qui est avancé. Les glaciers de la chaîne du Karakoram, à la frontière de la Chine, de l'Inde et du Pakistan, résistent même plus que les autres glaciers et fondent beaucoup moins vite, pour une raison que les scientifiques ne parviennent pas à expliquer. En 2007, le GIEC avait publié un rapport selon lequel les glaciers de l'Himalaya devraient disparaître pour 2350, et non 2035 comme cela avait été indiqué dans un premier temps en raison d'une faute de frappe dans le communiqué officiel publié à l'époque.

L'appel du dalai-lama avant la COP21

Du 30 novembre au 11 décembre, les chefs d’État du monde entier ont rendez-vous à Paris pour la vingt-et-unième Conférence Internationale pour le Climat (COP21). A quelques semaines de l'évènement, le dalai-lama a publié un message vidéo pour alerter sur les conséquences du réchauffement climatique sur le Tibet et "le troisième pôle". La planète est notre seule maison et le Tibet est son toit. Aussi vital que l’Arctique et l’Antarctique, il y a le troisième pôle. Le plateau tibétain doit être protégé, pas seulement pour les Tibétains, mais pour le bien de l’environnement et la pérennité du monde entier, déclare-t-il notamment, appelant les nouvelles générations à agir pour la survie de la planète.

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4