consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Négawatt

Négawatt

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Négawatts

Le concept de négawatt a été lancé par le chercheur américain Amory Lovins lors d'un discours en 1989. Il ne s'agit pas vraiment d'une solution au problème de la consommation d'énergie mais une façon toute nouvelle de poser la question. Avec des applications concrètes à la portée de tous, des industriels aux simples particuliers...

Un concept pour économiser

Les négawatts sont les watts que nous ne consommons pas, les watts d’énergie que nous économisons. Les négawatts sont un gisement énergétique facile et bien moins coûteux que les autres.

Avec une population mondiale annoncée à 10 milliards d’hommes d’ici 2050, on estime que la consommation de chaque individu sera de 2 kilowatts soit l’équivalent de 20 ampoules de 100 watts allumées sans interruption.

  • En Amérique du Nord, la consommation par individu est de 11 à 12 kw,
  • En Europe de l’Ouest, la consommation énergétique par personne est de 5 à 6 kW. En Europe, l’objectif est d’atteindre 20% d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2020. Les parlementaires français ont relevé cet objectif « Grenelle » à 23% pour la France.
  • Le minimum vital est estimé à 1 ou 2 kW Si tous les humains consommaient autant d’énergie que les Nord-américains, il faudrait l’équivalent de 100 000 réacteurs d’ici 2050.

Les efforts de réduction de la consommation en énergie peuvent être bénéfiques : après les crises du pétrole des années 70, la politique généralisée de chasse au gaspi a permis de ralentir la croissance de la demande en énergie.

La demande énergétique est passée d’un doublement tous les 10 ans à un doublement tous les 40 ans. Cette croissance continue à ralentir mais sur des valeurs absolues bien plus élevées que dans les années 70.

Des actions concrètes

Selon A. Lovins les énergies fossiles étant en voie d'épuisement, il est nécessaire de penser une société sans leur apport. Or il a été calculé que les seules énergies renouvelables pouvaient y suffire, à condition de diviser par quatre la consommation actuelle. C'est ce qui a été appelé le « facteur 4 ».



Ainsi, A. Lovins propose la démarche suivante :


  • réduire la consommation d'énergie grâce à un comportement sobre et responsable,
  • améliorer l'efficacité de cette consommation par l'innovation technologique,
  • développer les énergies renouvelables.

Les trois propositions doivent être combinés pour donner un résultat opérationnel. L'originalité de la démarche est de les considérer comme une occasion de réaliser des profits pour les acteurs sociaux et économiques en présence. En effet, à travers les négawatts, ceux-ci réalisent des économies qui leur permettent de réduire divers postes budgétaires

[modifier] Voir aussi

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.