consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Pissenlit

Pissenlit

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Pissenlit

Originaire de l'Europe de l'Ouest, le pissenlit est une herbe sauvage vivace qui se trouve dans tous les jardins. Il s'est depuis longtemps installé un peu partout dans le monde. Le pissenlit se cultive sur une base commerciale en Europe, en Amérique et en Chine.

  • Le pissenlit peut pousser jusqu'à 3000 mètres d'altitude.

Des vertus médicinales étonnantes

L’usage du pissenlit est reconnu dans de nombreuses pharmacopées officielles (Inde, Autriche, République tchèque, Grande-Bretagne, Allemagne) et il a déjà fait partie de la pharmacopée américaine.

La plante est principalement utilisée pour traiter les troubles du foie et de la vésicule biliaire, mais aussi en cas d'anémie, de fièvre, de rétention d'eau, de rhumatisme, de problèmes rénaux et cutanés.

Les Chinois utilisent la variété Taraxacum mongolicum depuis très longtemps pour traiter l’hépatite, le cancer, diverses affections de la glande mammaire (inflammation, mauvais écoulement du lait maternel, cancer du sein) ainsi que pour améliorer la résistance immunitaire aux infections des voies respiratoires.

Les préparations à base de pissenlit peuvent renfermer des feuilles, des racines ou un mélange des deux. Les feuilles agissent plus sur les reins, tandis que la racine agit plus sur le foie. Tant les feuilles que les racines stimulent l'appétit et soulagent les troubles digestifs mineurs.

Traditionnellement, on récoltait les fleurs pour en faire un vin qu'on disait fortifiant et qu'on servait volontiers aux malades et aux convalescents. On peut aussi en faire un substitut de café en faisant sécher et rôtir la racine.

Toutefois, les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (aster, marguerite, chicorée, etc.) peuvent être sensibles au pissenlit.

Le pissenlit pour la peau !

En usage externe, le pissenlit est cicatrisant et adoucissant. Il est d'ailleurs désormais utilisé en cosmétologie dans les formules de certaines crèmes et lotions, mais on peut tout aussi bien l'utiliser nature. Le suc frais du pissenlit fait disparaitre les verrues et les tâches de rousseur. La décoction des racines nettoie et raffermit la peau.

 

Récupérée de « http://encyclo-ecolo.com/Pissenlit »

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.