consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Réduire sa consommation d'essence

Réduire sa consommation d'essence

Un article de Encyclo-ecolo.com.

biocarburants


Sommaire

25 conseils pour réduire sa consommation d'essence

Conseils d'éco-conduite pour consommer moins

Face à l'envolée des prix du carburant, vous vous demandez certainement comment réduire votre consommation de carburantet réaliser ainsi des économies d'essence mais aussi diminuer vos émissions de gaz à effet de serre ?

En nous associant aux conseils donnés dans le cadre de la campagne pour économiser le carburant « save more than fuel » initiée par la Commission européenne, nous allons vous indiquer les trois étapes clés pour une conduite automobile responsable. Voici nos astuces d'économies par la conduite qui complètent cet autre jeu d'astuces pour économiser le carburant.


  • LE SAVIEZ-VOUS ? Entre deux conducteurs d’un même véhicule, la différence de consommation peut atteindre 40% En pratiquant l’éco-conduite, un automobiliste peut épargner plusieurs centaines d’euros par an Rouler sur le couple, anticiper constamment les changements de rythme et entretenir correctement sa voiture constituent les trois facteurs clés de l’économie de carburant


Faisons le point sur ce qu'il faut connaître pour consommer moins d'essence :

Les conseils pour moins consommer de carburant en roulant

Consommation d'essence °1, vérifiez l'huile

1 --- Entretenez convenablement votre véhicule et vérifiez régulièrement le niveau d'huile.
Un véhicule bien entretenu est plus performant, consomme moins de carburant et rejette moins de CO2.

Consommation d'essence °2, vérifiez les pneus

2---Vérifiez la pression de vos pneus chaque mois.
70% des automobilistes roulent avec des pneus mal gonflés ce qui entraîne une usure rapide. Des pneus sous-gonflés peuvent accroître votre consommation de carburant jusqu'à 4 %. Il faut penser à ajouter 0,2 bar sur la pression recommandée par le constructeur et vérifier la pression régulièrement, de préférence tous les 500 km.

Consommation d'essence n°3, vérifiez la charge de la voiture

3--- Enlevez toute charge inutile de votre véhicule.
Le poids supplémentaire fait davantage travailler le moteur et augmente sa consommation de carburant. Alléger le véhicule  : c’est facile à comprendre, plus la voiture est lourde, plus elle consomme. Vider les objets inutiles, notamment du coffre et des contre-portes.

Consommation d'essence °4, attention à l'aérodynamisme

4--- Fermez les vitres, en particulier à des vitesses élevées, et enlevez les galeries vides du toit.
La résistance au vent est ainsi diminuée et votre consommation de carburant, ainsi que les émissions de CO2 peuvent être réduites jusqu'à 10 %.

Consommation d'essence °5, vérifiez la climatisation

5---N'abusez pas de la climatisation.
Son utilisation superflue peut inutilement augmenter la consommation de carburant et les émissions de CO2 jusqu'à 5 %. Pour rafraîchir l'intérieur de votre véhicule, pensez à fixer un pare-soleil pendant le stationnement. Surconsommation de carburant liée à l'utilisation de la climatisation est en moyenne de 31% en ville pour les "essence" et de 35% pour le gazole. Sur route cette surconsommation due à la clim' est de 16% pour l'essence et de 20% pour le diesel.

Voir aussi 6 astuces pour limiter l'usage de la climatisation

Consommation d'essence °6, ne laisser pas le moteur tourner

6---Roulez dès que vous avez démarré votre moteur
Et arrêtez-le pour tout stationnement supérieur à une minute. Les moteurs modernes permettent de rouler juste après le démarrage et ainsi de réduire votre consommation de carburant. Les dispositifs Start and go, introduits par Citroën, coupent le moteur à l'arrêt.

Consommation d'essence n°7, vérifiez l'huile

7---Conduisez à des vitesses raisonnables et, surtout, en souplesse et sans à-coups.
Chaque fois que vous accélérez ou freinez brutalement, votre moteur consomme plus de carburant et produit plus de CO². Ralentir de 10 km/h : avec une voiture de puissance moyenne, un trajet Paris - Lyon est rallongé de 18 minutes en passant de 130 à 120 km/heure mais l'économie de carburant est de 3,5 à 4,5 litres.

Consommation d'essence °1, changez de vitesse

8---Changez de vitesse dès que possible lorsque vous accélérez.
Les rapports de vitesse les plus élevés sont plus économiques en termes de consommation de carburant.

Consommation d'essence °9, anticipez la conduite

9---Efforcez-vous d'anticiper

  • Observez la circulation devant vous aussi loin que possible afin d'éviter les coups de frein et les accélérations inutiles, vous économiserez du carburant.
  • Pour maintenir une vitesse la plus stable possible, l’anticipation du trafic est essentielle. Elle vous permet d’éviter de freiner ou d’accélérer inutilement, ce qui économise le du carburant.
  • C’est aussi un conseil essentiel pour la sécurité : vous serez moins pris au dépourvu si vous regardez le trafic au loin et lisez les événements qui peuvent survenir (chien ou piéton qui traverse, voiture qui va dépasser ou freiner, feu de signalisation qui passe au rouge …).
  • Conduisez comme si vous n'aviez pas de freins !


Consommation d'essence °10, roulez à plusieurs

10---Envisagez le covoiturage, pour un usage professionnel ou privé.
Vous contribuerez à rendre la circulation plus fluide et à réduire la consommation de carburant. L'annuaire du Covoiturage

Consommation d'essence °11, rétrogradez

11 --- Rétrograder plutôt que freiner
Pour économiser du carburant en ville, à l'approche d'un feu tricolore, anticipez votre freinage et utilisez le frein moteur en rétrogradant. Avec une limite à 50 km/h, plutôt que foncer, modulez votre vitesse en fonction des feux.

Consommation d'essence n°12, passer les rapports

12 --- Ne pas hésiter à passer les vitesses plus vite

  • Monter trop haut dans les tours la consommation augmente sensiblement ! Avec les moteurs modernes il n’y a pas de problème de rouler à 50 km/h en 5ème.
  • Il s’agit de démarrer en douceur et de passer un maximum de rapports sans les pousser : la consommation de carburant est moindre en cinquième vitesse qu’en troisième, même en ville. Il faut également éviter les accélérations brutales qui sont très mauvaises pour le moteur et surtout pour la consommation. En montée, il faut rétrograder le plus tard possible en restant sous les 2000 tours/minute.
  • Pour les voitures à essence et LPG le rapport supérieur doit être engagé avant 2500 tr/min.
  • Pour les voiture diesel il doit engagé avant 2000tr/min.


Consommation d'essence °13, rien sur le toit

13---Enlever les barres de toit
Les barres de toit freinent l’aérodynamisme : une galerie = + 10/20% de consommation de carburant en plus.

Consommation d'essence °14, économiser les déplacements

14 --- Éviter les déplacements inutiles

  • A bien y regarder, même si une voiture ne roule en moyenne que 3% de son existence, on l’utilise souvent alors qu’un autre mode de transport serait plus rationnel, surtout pour ceux qui habitent et travaillent en ville.

Consommation d'essence °15, ménager le compteur

15 --- Ménager le compte-tour

  • Pour consommer moins de carburant , conduisez sans pousser les rapports ni accélérer brutalement pour veiller à ne pas rester entre 3000 et 3500 tours, on reste dans la zone du meilleur rapport puissance/consommation. Ce qui bien sûr optimise la consommation.

Consommation d'essence °16, doucement la clim'

16 --- Minimiser la climatisation
C’est connu, la climatisation est parfois bien agréable mais pousse la consommation à la hausse, jusque 15% de plus si elle est à fond. Bien entendu, ne pas rouler fenêtres ouvertes permet d’améliorer l’aérodynamisme mais aussi d’économiser la clim’.

Consommer moins n°17 avec le régulateur de vitesse

17 --- Régulateur de vitesse:
Le maniement du régulateur de vitesse peut poser problème mais quand il fonctionne et qu'il permet de stabiliser la vitesse de votre véhicules il est très utile. Il faut l'utiliser notamment sur les voies rapides et les autoroutes. Adpoter une vitesse légèrement inférieure à la limite autorisée pemet de consommer nettement moins sans rallonger notablement la la durée de votre trajet. Les habitués du régulateur de vitesse accélèrent grâce au régulateur dont le bouton est le plus souvent placé sur le volant : les accélérations sont plus précises que les accélérations au pied et donc consomment moins.

Consommer moins n°18 en choissisant des pneus moins gourmands

18 --- Les pneumatiques, surtout du fait de leur résistance au roulement, représentent entre 20 et 30 % de la consom­mation de carburant des véhicules. D’après des tests réalisés par Que choisir, “en choisissant bien ses pneus, il est possible de réduire de 10 % la consommation en carburant de son véhicule et de réaliser ainsi des économies allant de 80 à 160 euros par an selon la taille et la largeur des pneus”

Consommation d'essence °19, laissez la au garage

19 --- Évitez la voiture sur courts trajets

  • La marche à pied, le vélo ou les transports en commun sont souvent plus efficaces ou rapides en centre urbain que les courses en voiture. Prendre tous les jours le vélo pour faire 10 km, plutôt que la voiture ne prend pas beaucoup plus de temps (en gagne dans les grandes villes !) et permet d'éviter de rejeter 700 kg de C02 par an dans l'atmosphère.

Consommation d'essence °20, choisissez le bon carburant

20 --- Certains prétendent qu'il existe des carburants qui permettent de consommer moins car de meilleure qualité.
Total met en avant son carburant "excellium" qui consommerait moins ... la preuve n'en est pas faite.

Consommation d'essence °21 : bien gérer les montées et les descentes

21 --- Pour économiser du carburant en parcours vallonné, il faudrait réduire la vitesse de la voiture dans les montée et lâcher l’accélérateur en descente, le tout en restant sur le plus grand rapport possible.

  • En descente, quand le moteur n’est pas sollicité, et qu’une vitesse est enclenchée, les véhicules avec un moteur à injection ne consomment pas d’essence car l’arrivée du carburant est coupée.
  • En montée, sur autoroute avec une pente de 4%, rouler à 120 km/h peut représenter une consommation de 19 litres de carburant au 100 km contre moins de 15 litres au 100 si le véhicule roule à 100 km/h. Si la pente est de 6%, à 120 km/h, la consommation du véhicule peut atteindre 26 litres / 100 km contre 20 litres à la vitesse de 100km/h.

Consommation d'essence °22 : fermez les fenêtres à grande vitesse

22 --- Si vous rouler lentement , en ville par exemple, laisser la fenêtre ouverte n’augmentera pratiquement pas la consommation car l’aérodynamisme joue peu à faible vitesse. A 130 km/h, si plusieurs vitres sont ouvertes, la consommation augmentera de 5% environ.


Consommation d'essence °23 :planifiez votre parcours

232 --- Partez à temps : mieux vaut arriver 5 minutes trop tôt que d’essayer de rattraper 5 minutes sur la route.Prévoyez votre itinéraire afin d’éviter les détours qui consomment de l'essence inutilement. Votre GPS permet de prévoir l’itinéraire le meilleur pour éviter les détours, les embouteillages, les travaux etc.

  • Les sites de calculs d’itinéraires (Mappy, Google Maps, ViaMichelin…) permettent de choisir le bon trajet et calculent une durée de parcours correcte.


Consommation d'essence °24  : utilisez efficacement votre tableau de bord

Utilisez de manière efficace les instruments de bord de votre voiture :

L'ordinateur de bord affiche la consommation instantanée. Cela permet de vérifier que lorsque vous n'appuyez pas sur l'accélérateur la consommation est nulle ! Le compte-tours affiche le régime du moteur (c'est plus précis que d'utiliser son oreille). Evitez de monter trop haut dans les tours : passez la vitesse supérieure dès 2000 tours/minute (moteur diesel) ou dès 2500 tr/min (moteur essence).

Le régulateur de vitesse peut vous permettre de réaliser de belles économies car une des règles de l'éco-conduite est de rouler autant que possible à vitesse constante.

Consommation d'essence °25  : roulez moins vite de 10 km/h

25 --- Diminuer votre vitesse de 10 km/h permet d’économiser jusqu’à 1litre par 100km ! Et vous ne perdez que 4 minutes sur un trajet de 100km sur autoroute.


Les avantages fiscaux à moins consommer de carburant

  1. Impôt : avantage à la voiture propre  :

Un crédit d’impôt est accordé aux propriétaires d’un véhicule propre roulant au GPL, hybride, électrique …Il se monte à 2000 € et à 3000 € si l’achat de la voiture propre s’accompagne de l’envoi à la casse de votre ancienne voiture. A l’inverse, les voitures les plus polluantes, soit environ 8% du parc français, sont surtaxées.


UNe autre liste d'astuces pour consommer moins en conduisant

Depuis fin 2011, le prix des carburants caracole de record en record, avec un pic historique en février 2012, augmentant encore le budget des automobilistes. Pourtant réduire sa consommation de carburant est possible, en appliquant quelques recettes simples

  • 1ère astuce : Conduire… calmement. Pourquoi ? La surconsommation étant favorisée par les changements de rythme, adopter une allure constante et anticiper les ralentissements (feux rouges, bouchons..) permet de limiter la consommation de carburant. Utiliser le frein moteur pour ralentir est également un bon moyen, notamment sur les voitures récentes dotées d’une coupure de l’alimentation à la décélération, qui alors ne consomment absolument rien.Si le véhicule est équipé d’un ordinateur de bord, la consultation de la consommation instantanée favorise une meilleure appréhension du carburant utilisé, par l’observation des pics de consommation lors des accélérations.Quel gain ? Conduire calmement peut faire économiser jusqu’à 40% de carburant en ville, et 20% sur route, si la conduite initiale était particulièrement agressive.
  • 2ème astuce : Conduire…. « surgonflé » Pourquoi ? Adopter les pressions recommandées sur autoroute (+ 0.3 bar par rapport à la normale) indiquées sur le manuel de l’utilisateur permet de réduire la résistance au roulement, et par la même, la consommation de carburant. Il faut donc vérifier régulièrement la pression des pneus, car on estime la perte « naturelle » à 0.1 bar par mois.Quel gain ? Rouler surgonflé permet une diminution de 2% de la consommation de carburant.
  • 3ème astuce : Conduire… utile Pourquoi ? Sur des trajets inférieurs à trois kilomètres, la mécanique n’atteint pas sa température optimale de fonctionnement : Le catalyseur dépollue mal, l’huile ne lubrifie pas correctement, et le moteur « boit » davantage. Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), une voiture consomme ainsi 10 à 15 fois plus le premier kilomètre que lorsque le moteur est chaud. Quel gain ? Délaisser son véhicule pour les petits déplacements engendre jusqu’à 12% d’économie, en moyenne et par an, selon le type de motorisation de l’auto.
  • 4ème astuce : Conduire… un véhicule récent Pourquoi ? Pour schématiser, à puissance et gabarit équivalent, plus un véhicule est récent, plus il est sobre. Faites le calcul ! Pour les gros rouleurs, ca vaut la peine de changer son véhicule un peu ancien par un véhicule neuf, ou un véhicule d’occasion récent.Quel gain ? A gabarit et puissance équivalents, le gain peut atteindre 20% 5ème astuce : Conduire … allégé Pourquoi ? Une voiture chargée de 100 kg consomme en moyenne 5% de plus qu’en temps normal. Il ne faut donc pas négliger de désencombrer le coffre de tous les objets inutiles. Les accessoires de portage doivent également être démontés lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Ils favorisent la prise au vent du véhicule, et par là même, augmentent la consommation de carburant. Par exemple, les barres de toit peuvent engendrer une surconsommation de 5%, une galerie vide de 15%, et jusqu’à 40% si elle est chargée.Quel gain ? Alléger sa voiture peut faire économiser 10% de carburant.
  • 6ème astuce : Conduire… un véhicule bien entretenu Pourquoi ? Des bougies encrassées, un filtre à air noir ou une huile usagée sont autant de facteurs « asphyxiant » le moteur, qui consomme alors davantage et génère une pollution plus importante.Un moteur mal entretenu s’usera également plus rapidement. Suivre les préconisations des constructeurs en matière d’entretien est donc impératif.Quel gain ? En plus de générer une pollution plus importante et de fonctionner moins bien, un moteur mal entretenu peut consommer jusqu’à 25% de carburant en plus que la normale.
  • 7ème astuce : Conduire….. (un peu) moins vite. Pourquoi ? Le but n’est pas de rouler à basse vitesse, mais de la réduire, de 10 km/h sur les grands axes par exemple. (120 km/h sur autoroute à la place de 130). Redécouvrir les nationales pour les trajets supérieurs à 300 km peut également être avantageux : essence moins chère, absence de péage, restaurants plus abordables et vitesse moins élevée permettent d’économiser son carburant.Quel gain ? Réduire sa vitesse de 10 km/h engendre une baisse de 10% du budget carburant. Emprunter une nationale plutôt qu’une autoroute peut permettre une économie de carburant de 5 à 30%, sans compter les frais annexes comme le péage, etc...
  • 8ème astuce : Conduire… (parfois) sans clim Pourquoi ? La climatisation apporte un confort certain. Mais sur nombre de véhicules modernes, elle se déclenche automatiquement avec la mise en route du moteur. Or la climatisation n’est pas nécessaire tout le temps.L’été, il est préférable d’ouvrir au préalable les fenêtres pour évacuer l’air chaud plutôt que de la mettre dès le démarrage. Pour éviter de trop la solliciter, il est également préférable de la régler 5°C sous la température extérieure.Quel gain ? Selon les chiffres de l’ADEME, rouler systématiquement avec la climatisation augmente la consommation en ville de 20% et de 6% sur route.Couper la climatisation lorsque c’est possible permet donc des économies non négligeables.
  • 9ème astuce : Conduire… avec des pneus verts Pourquoi ? Dans le processus de fabrication des pneus « verts », les manufacturiers composent un mélange moléculaire dont les caractéristiques permettent de réduire la résistance au roulement de 20%, et donc, la consommation de carburant.Quel gain ? Une récente étude du TÜV (Organisme de certification allemand) a montré que sur un diesel consommant 6l aux 100 km, un pneu vert permet d’économiser 0.2l aux 100km, soit 3%.Autre bonne nouvelle, le pneu vert dure plus longtemps, 30% de plus en moyenne qu’une gomme traditionnelle. 10ème astuce : Conduire… mais en coupant le contact pour des arrêts supérieurs à 20 secondes Pourquoi ? Un moteur au ralenti consomme quelques litres d’essence aux 100km, pour rien. Stopper le moteur dans les bouchons, ou en faisant la queue à la station-service permet donc l’économie de ces quelques litres d’essence.Quel gain ? En coupant le moteur lors des arrêts supérieurs à 20 secondes, on peut tout de même économiser 3% de carburant !

éco-conduite : LES FAUSSES BONNES IDEES

  • Rouler constamment au régulateur de vitesse : Le régulateur compense les dénivelés de la route, en accélérant dans les cotes, par exemple, pour maintenir la vitesse souhaitée, là où le conducteur aurait peut-être accepté de perdre progressivement 10 km/h en gardant une pression constante sur l’accélérateur. C’est pire encore avec une boite de vitesse automatique, laquelle rétrograde un rapport en fonction du dénivelé pour suivre le rythme imprimé par le régulateur. Un bon éco-conducteur est donc un automobiliste se servant … de son pied droit.
  • Rester en sous régime : Même si les moteurs modernes le permettent sans trop regimber, rouler à 1000 ou 1200 tr/min en permanence abime à la fois la transmission et le moteur, en plus de n’apporter aucun bénéfice en terme de consommation de carburant. Il faut donc rester au-dessus de 1500 tr/min pour un diesel, et de 2000 tr/min pour un essence.
  • Mettre le point mort dans les descentes : En dehors du danger avéré, au point mort, pour maintenir le ralenti, le moteur a besoin d’essence.

Mettre le point mort pour ne pas consommer de carburant est donc un non-sens. En lâchant l’accélérateur et en laissant une vitesse enclenchée (utilisant ainsi le frein moteur), l’alimentation se coupe, et la consommation est nulle…


--- A lire sur les économies d'essence et de carburant ---

PLANETOSCOPE : voir les chiffres "biocarburants" évoluer sous vos yeux

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.