consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Sélénium

Sélénium

Un article de Encyclo-ecolo.com.

sélenium

Le sélénium est un oligo-élément ( l’organisme n’en a besoin qu’en très petites quantités) indispensable à l’organisme humain. Il est présent à l'état de traces dans les aliments. Le sélénium est un constituant indispensable de certaines enzymes anti-oxydantes, il participe à la lutte contre les radicaux libres.

Le sélénium, présent dans les aliments et la terre

Il a également un effet stimulant sur l'immunité et contribue donc aux réactions de défense de l’organisme. Comme la plupart des oligo-éléments, le sélénium joue un rôle clé dans l'ensemble de l'organisme. Sur le plan intracellulaire, il a un effet antioxydant, car il permet à l'organisme de produire la glutathion-peroxydase.

Découvert et baptisé par le chimiste suédois Berzelius en 1817, le sélénium est présent partout dans l'écorce terrestre et se retrouve donc dans les végétaux. Sa répartition n'est pas uniforme sur le globe pour autant. Parmi les régions qui en sont pauvres, on compte notamment la Finlande, la Nouvelle-Zélande et certaines parties de la Chine ainsi que, dans une moindre mesure, le Royaume-Uni et l'Europe en général.

Les bonnes sources de sélénium inclut le jaune d'oeuf ; Ail ; Fruits de mer ; Farine entière. Le sélénium peut être trouvé dans la viande et des grains, selon la teneur en sélénium du sol où la nourriture est augmentée.

Le rôle du sélénium dans l’apparition du cancer a été étudié de manière approfondie ces derniers années3. Bien qu’il existe des mécanismes plausibles selon lesquels les sélénoprotéines pourraient réduire le risque de cancer, les chercheurs ont conclu que les preuves voulant que les aliments contenant du sélénium confèrent une protection contre le risque de cancer étaient limitées, exception faite cependant du cancer de la prostate. Les sélénoprotéines peuvent en effet diminuer le risque de cancer de la prostate car elles interviennent dans la production de testostérone, qui est un régulateur important de la croissance prostatique normale et anormale.

[modifier] Lire également

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4